Interview exclusive d'Antoine Sentimancho

Interview exclusive d'Antoine Sentimancho

Aujourd'hui, j'accueille Antoine Sentimancho en exclusivité sur le blog.

Si vous souhaitez en savoir plus sur cet ostréiculteur vendéen qui s'est lancé sur Internet il y a un peu plus d'un mois, c'est le moment de découvrir un véritable succès comme il en existe rarement en France.

Je ne vous en dis pas plus, place à l'interview d'Antoine Sentimancho.

Bonjour Antoine. Peux-tu te présenter pour celles et ceux qui ne te connaissent pas encore à l'insu de leur plein gré ?

Bonjour Hervé, j'ai 32 ans , je dirige comme tu le sais le (jeune) groupe Sentimancho qui édite divers sites à fort trafic grâce à mes 194 stagiaires (« tout travail mérite stagiaire » comme le dit le célèbre dicton), et suis entouré de plein de choses uniques sinon : une femme, un enfant, un chat ou encore une voiture et bien sûr des articles.

Comment t'es venu l'idée de passer de l'ostréiculture à Internet ?

C'est la raison qui m'a fait opter pour ce choix Hervé. L'ostréiculture est ma passion, c'est mon père qui me l'a transmise (tout comme son entreprise), mais cette passion est trop usante et pas assez rémunératrice.

Y'a de gros investissements (emprunts) liés au matériel d'exploitation (bateau principalement), on travaille énormément, le métier est très physique et tous ces efforts ne nous garantissent pas un salaire décent

Comme tu le sais peut-être, la surmortalité décîme régulièrement nos productions. Pour toutes ces raisons, j'ai préféré tenté la reconversion et je suis loin de regretter ce choix aujourd'hui.

Ton site Virank fait un énorme buzz sur la toile depuis septembre. Comment expliques-tu ce succès pour le moins inattendu ?

Bon, « énorme », tout est relatif. Les photos d'une célèbre nageuse nue faisaient de mémoire 200 000 VU par jour rien que sur un site. Là, au mieux, j'ai fait 1 000 VU en un jour.

Mais bon, c'est vrai que le site tourne bien dans notre microcosme, tout simplement car il propose un contenu humoristique qui parle aux référenceurs.

Pour faire un réel buzz, il faut parler à tous et ça je ne sais pas encore le faire. Remarque, normal, sinon je serais humouriste et non webmaster.

Virank Sentimancho

Tu as enregistré 4 chansons qui risquent de devenir des tubes planétaires. A quand un album ?

Je suis en discussion avec l'ex-bassiste des Musclés (inutile de le citer, tout le monde le connaît).

Une ex star de Télé Réalité devrait interpréter ces 4 premiers titres sur un mini album et ces chansons seront disponibles, je l'espère d'ici à Noël, sur un nouveau support révolutionnaire dont je ne peux te parler car le brevet est en cours de dépôt auprès de l'INPI, qui d'ailleurs nous a permis de décrocher une aide auprès d'OSEO afin de bâtir notre unité de production, tu me dis quand j'arrête ? OK, stop.

En regardant le pied de page de ton site, on peut y voir que tu as été sponsorisé par Leroy Merlin. Les négociations ont-elles été difficiles ?

En effet, la négociation avait bien avancé avec Brico Dépôt mais le parquet qu'ils me proposaient n'était pas à la hauteur : quand l'internaute passait sa souris dessus, il se voyait rayé, l'horreur !

J'ai donc choisi de contacter LM pour tenter de disposer d'un meilleur produit et j'ai bien fait : après 4 entretiens avec leur responsable marketing (respectivement le prélavage, le lavage, le rinçage et l'essorage), ils ont pu m'accorder 5 % de remise en caisse sur le stratifié que tu vois sur Virank.fr, d'où mon remerciement en footer, je leur dois bien ça !

Que peuvent te souhaiter les lecteurs d'Infiniblog pour la date du 31/10/2012 à 19h ?

D'être toujours en vie. Pardon, quelle triste fin d'interview, je reprends : de remporter ce fichu concours, bien sûr !

Catégorie Interviews - Écrit par le 29/10/2012 - Article lu 1 838 fois - 14 commentaires

14 réflexions sur ce billet

Je n'ai qu'une chose à dire : c'est ENORME :-))))
Allez RT à donf'

Écrit par Keeg du site http://www.keeg.fr/
Le 29/10/2012 à 09h11

Je ne connaissais pas l'adage "tout travail mérite stagiaire", je me le garde...

Bon courage pour la fin du concours à Antoine. ;-)

Bon courage à Bertimus pour ce concours qui s'achève dans quelques jours ! En tout cas nous sommes de tout cœur avec toi. Tu mérites de le gagner ! ;)

Écrit par Alex
Le 29/10/2012 à 10h12

Bravo Antoine !

Une piste pour après le concours: se faire une compil de nos meilleures chansons et les vendre au profit d'une ONG qui milite pour la sauvegarde des huitres bio.

Écrit par Svetlana
Le 29/10/2012 à 10h24

Le coup du parquet LM dans le footer est vraiment top ^^ j'étais passée à coté ;)

Mais qu'est-ce qu'il est fort ce Berti, il va même pousser jusqu'à l'interview :D

Alors c'est donc çà le secret de la réussite : les stagiaires ! Il faudrait lancer un site d'e-commerce de stagiaire, ça serait un bon concept non pour recruter facilement son stagiaire ?

J'avais pas vu non plus le footer ^^ ! J'espère sincèrement qu'Antoine Virank sera numéro 1 car ses clips m'ont bien fait marré ! Que la chatte soit avec lui !

Écrit par Joseph
Le 29/10/2012 à 11h30

1000 Vu par jour pour le site d'un concours c'est quand même hallucinant ! Comme quoi même si peu de monde participe, beaucoup de gens suivent de près le concours ! Bien vu aussi le coup du Leroy Merlin. On attend avec impatience les résultats de mercredi !

Écrit par Tom
Le 29/10/2012 à 11h52

Yeahhh !!! Il déchire grave le site de Virank, de l'originalité, du contenu, quelques secrets bien gardés et une bonne communauté de SEO en petite main, bref le cocktail pour finir sur le podium c'est sur :-)

Euh question con mais en fait ça me donne envie de savoir... Bertrand était-il vraiment dans les huitres avant de se lancer dans le web ? Ou alors c'est une connerie ?

Écrit par Bert
Le 29/10/2012 à 19h09

Je connais bien ce milieu puisque je vis depuis 2 ans dans une région ostréicole, mais non, je n'en viens pas Julien ;-)

Écrit par Cerbere du site http://portail-voyage.fr/
Le 29/10/2012 à 21h10

J'avoue avoir un doute aussi sur l'entreprise "Huitre". Étrangement cela semblait crédible.

@Le Juge : de mémoire il était dans le poisson, depuis avril...

Je ne comprends pas la question du juge... Pourquoi s'adresse-t-il à Bertrand? Ce n'est d'Antoine dont il est question?

Antoine existe-t-il vraiment? On m'aurai menti, alors? A l'insu de mon plein gré???

:D)

Les commentaires de ce billet sont fermés

Haut de page