Redactor II : le foutage de gueule !

Redactor II : le foutage de gueule !

Si vous êtes un habitué de ce blog, vous savez que j'apprécie tout particulièrement l'éditeur Redactor. Je l'avais présenté il y a un peu moins de deux ans, vantant sa légèreté et sa simplicité de mise en place.

Sortie de la version 2 de Redactor

J'avais donc acheté la première version pour la modique somme de 99 €, comprenant une licence à vie incluant les mises à jour gratuites. Très honnêment, c'était une très bonne affaire pour quelqu'un comme moi qui aime particulièrement coder ses outils.

Ce matin, je reçois la newsletter d'Imperavi m'annonçant la sortie d'une nouvelle version de Redactor. A la lecture de celle-ci, j'étais pressé d'en savoir plus sur les nouveautés apportées par l'équipe de développement.

Vous l'avez compris à la vue du titre de mon billet. J'ai bondi de mon fauteuil quant au prix fixé par Imperavi pour migrer vers la version 2 de son enrichisseur de texte. A niveau égal, il faut désormais débourser 490 $ pour pouvoir utiliser le script sur autant de sites qu'on le souhaite. En gros, c'est quasiment 500% d'augmentation. Si je ne suis pas contre le principe de payer pour une version 2, il faut pas non plus prendre les clients pour des cons.

Redactor II

Cela me dérange d'être pris en otage car pour bénéficier d'une remise de 20%, il faut commander jusqu'au 21 octobre prochain. Cela ne laisse pas un temps de réflexion confortable. Et il n'est pas possible à priori de télécharger cette version pour la tester en configuration réelle. Payez et testez ! Cerise sur le gâteau, la version 1 sera maintenue jusqu'en mars 2016. Si vous utilisez Redactor, soit vous payez très cher la nouvelle licence sans avoir la garantie d'être satisfait, soit vous restez avec votre ancienne version en espérant qu'elle demeure compatible le plus longtemps possible avec les navigateurs, qui eux seront mis à jour.

Quant aux différentes nouveautés, la suppression du mode code me pose un souci. En effet avec cette nouvelle version, il ne sera plus possible d'aller modifier le code source HTML d'une page ou d'un billet. Plus de mise en page personnalisée = intérêt limité. Leur message "Nous nous efforçons de faire le meilleur éditeur de texte du monde, afin que les gens n'aient pas à éditer le code HTML" ne tient pas la route deux secondes.

Bien sur que certaines personnes ont besoin d'éditer le code source. Ce n'est pas lié à un éventuel bug de Redactor (quoi que cela peut arriver notamment avec le style "code" qui déconne à plein nez ou le nettoyage du code Word qui est de moins en moins efficace dans les dernières versions), c'est juste un réel plus d'avoir le choix !

Sans pouvoir tester Redactor II, je m'interroge également sur le bon fonctionnement des plugins que j'ai créés au fil du temps. Cela fait beaucoup de choses négatives à propos de Redactor ce matin, dont je vantais les mérites il n'y a pas si longtemps. Dommage ! Je vous laisse découvrir la liste des nouveautés sur le blog d'Imperavi.

Précisions :

Suite à un échange de mails avec Art de la société Imperavi après la lecture de mon article, je dois apporter quelques précisions. La version professionnelle de Redactor 9 coûtait 199 € et non 99 € comme indiqué plus haut dans l'article. Ce qui réduit sensiblement le montant de l'augmentation.

Concernant le mode Code, Art me précise qu'il existe deux plugins pour compenser la suppression de ce module dans la version native de Redactor. Tout est là : http://imperavi.com/redactor/plugins/

Catégorie Ressources - Écrit par le 12/10/2015 - Article lu 1 424 fois - 6 commentaires

6 réflexions sur ce billet

Écrit par Nicolas Augé du site http://www.nicolasauge.com
Le 12/10/2015 à 15h48

OMG !

Non seulement tu paies l'outil plus cher pour pouvoir continuer à profiter du support et de la licence mais en plus, ils ont enlevé THE fonctionnalité, qui est amha la plus utilisée de l'outil, à savoir le mode "Code" !!! oO

Non, sérieux Hervé, dis-moi que c'est une mauvaise blague ?! :-/

Bref, il n'y a plus qu'à espérer qu'il va y avoir une levée de bouclier chez les utilisateurs. Donc, merci Hervé pour l'info et la publication ! ;-)

Super, et moi qui viens de te demander de mettre à jour la dernière version sur MBCms :-)))

Comme toi, impossible de ne pas accéder au code source, rien que ça, c'est rédhibitoire !

Écrit par Marcel du site http://www.toplien.fr/
Le 14/10/2015 à 18h15

Depuis que je bosse dans l'informatique, c'est-à-dire à peu près 28 ans, les éditeurs imposent aux clients de changer de versions logicielles officiellement parce qu'ils ne maintiennent plus les anciennes versions.

Actuellement, j’ai en charge un projet de migration de 2 versions d’un progiciel personnalisé par le client et en qualité d’intégrateur, je suis contraint de faire intervenir l’éditeur qui facture bien entendu ses prestations, mais en plus, c’est à mon équipe de diagnostiquer le processus de migration qui ne se déroule pas convenablement.

D’une manière générale, dès lors qu’une solution est vendue, les éditeurs leaders enchaînent en quelque sorte les clients pour leur vendre des licences, supports, formations pour plusieurs années.

C'est incroyable de constater que le client est à ce point pénalisé. Il n'a pas le choix et doit payer plus cher pour conserver des services moins intéressants. Votre titre est bien choisi : C'est du "foutage de gueule" !

C'est clair que ce n'est vraiment pas terrible comme façon de faire. J'aimais bien rédactor pour le fait qu'il est super ligth par rapport aux autres, mais à ce tarif, ça va pas le faire !

Écrit par Lester
Le 10/05/2016 à 09h45

Salut, perso j'ai gueulé, leur ai mis sous le nez le contrat initial (mises à jour illimitées, etc...) et ils m'ont offert la version II !
A mon avis, ils ont du avoir un paquet de mécontents :)
Pour éditer le code il existe un plugin (HTML) donc pas de soucis. Pour le nettoyage de Word, j'ai constaté du mieux dans la version II.
J'aime bien également la prise en charge de Font Awesome pour les icônes, un plus pour la conception et l'uniformisation des plugins.
Vous seriez intéressés que l'on centralise l'ensemble de nos plugins sur Github ?

Les commentaires de ce billet sont fermés

Haut de page