Panda croque du bambou anglais

Panda croque du bambou anglais

Panda vient d'élire domicile en Grande-Bretagne et le moins que l'on puisse dire c'est qu'il s'est offert un bon repas. On peut déjà affirmer que le frigidaire s'est bien vidé suite à son invitation à la table de nombreux sites.

Améliorer les résultats, seulement ?

Le nouvel algo de Google prénommé Panda a été mis en place pour faire du ménage dans les résultats de son moteur et privilégié les sites présentant un contenu de qualité. Comme l'ont signalé Le Juge et Laurent à travers leurs billets respectifs - excellents par ailleurs tous les deux - c'est surtout son modèle économique que Google cherche à protéger. Je ne vais pas m'étendre sur ce point, mes deux confrères s'en sont admirablement chargés.

Non ce qui m'intéresse, c'est de voir quels types de sites ont reçu un coup de bambou sur la tronche.

Quels types de sites sont touchés ?

Au rayon des comparateurs de prix, comparestoreprices.co.uk (-88,27%), shopping.com (-74,16%) ou encore twenga.co.uk (-92%) se sont pris une mandale en perdant une grosse part de leur trafic. Cela laisse peu de doutes sur le sort que vont subir les deux derniers cités dans leur version française.

Les annuaires et sites de CP n'ont pu éviter l'upercut du Panda. Hotfrog.co.uk (-97,49%) ou articlesbase.com (-88,68%). J'imagine que les gestionnaires de ce type de sites doivent commencer à serrer les miches. Hotfrog dispose lui aussi de sa version française.

Le dernier type de site dont je vais vous parler concerne les codes de réductions tels que shoppingvouchers.co.uk (-99,55%) ou voucherstar.co.uk (-99,67%). Eux, c'est carrément un direct du gauche dans le foie qu'ils se sont ramassé. Google ne leur laisse que des miettes en terme de trafic. En France, ces sites vont morfler sans concession.

Google protège son modèle économique

Vous l'aurez compris, ça taille sévère dans les résultats. Mais ce qui m'interpelle le plus, c'est que certains de ces sites sont des concurrents potentiels de Google. Et l'arrivée de Panda prend tout son sens : protéger le modèle économique de Dieu le père en écartant ceux qui l'empêchent de vendre ses Adwords ou de promouvoir ses propres services.

D'ailleurs en s'arrêtant quelques instants sur le top 20 des progressions, bizarrement eBay, Blogspot et Youtube font partie des bénéficiaires. Est-ce par pur hasard ? D'un coup la qualité du contenu commence - peut-être - à ressembler à un prétexte...

Maintenant, on a plus qu'à attendre que le Panda se construise un radeau - en bambou ça va de soi - pour traverser la Manche ;)

Allez deux p'tit cadeaux pour la fin : le Panda version qui déchire ou celle plus soft pour Mar1e.

Sources des données : Searchmetrics

Catégorie Référencement - Écrit par le 15/04/2011 - Article lu 955 fois - 10 commentaires

10 réflexions sur ce billet

Écrit par Nicolas du site http://www.e-seo.fr
Le 15/04/2011 à 16h55

"Quoi, il post 3min après la mise en ligne de l'article, quel spammeur"...

Heu non non, j'avais déjà eu l'occasion de lire l'article avant la publication... Fiou l'honneur est sauf...

Alors très bon article de la part d'Hervé sur le satané Panda qui vient s'installer dans nos contrées...

Ce qui me choque le plus et qui est nouveau, c'est le fait de dézinguer les comparateurs de prix (bonne source de CA pour l'affiliation) et dézinguer les sites de CP's... Même si l'on pensait bien qu'ils s'agissaient des sites en premières lignes derrière les vrais content farm, je le disais à Hervé par mail, ce sont des sources très utilisé par le commun des SEO...

En 2011, ces mêmes CP ont largement dépassés les annuaires internet en terme de publication et de notoriété, alors quid de cette source de liens après une claque dans le trust ?

La question à poser maintenant est : ce Panda flingue-t-il également des CP's thématiques ? Car l'avenir semble être maintenant ici !

Salut Hervé

Quand je vois le nombre d'annonces que Twenga a passé sur monster pour embaucher du SEO depuis plus de 6 mois, mon petit doigt me dit que j'ai bien fait de ne pas postuler, il est clair que les sites cités vont dérouiller.

Ne nous y trompons pas, la vraie raison de la venue de Panda est bien la protection du business modèle de Google et j'irai même plus loin, tout site qui fera de l'ombre à Google dans leur business model obtiendra la même sanction.

Tu n'as pas cité le guide, je pense qu'il fera parti de la charrette aussi.

Écrit par Bison Touffu du site http://www.bison-touffu.com
Le 18/04/2011 à 11h41

J'hallucine complet sur les roustes prises par les comparateurs et les sites de réductions, merci pour la ressource. Comme quoi il ne faut pas tout miser sur le référencement naturel.

Par contre étonnant que Dailymotion et Vimeo progressent si l'objectif de Google est de se réserver un pré carré.

Une date approximative pour le Panda en France ?

Le panda aspirateur de Google a une cible spécifique comme vous l'avez expliqué sur le billet et qui laisse perplexe les gens sur les raisons évoquées par ce dernier.

Car si ce n'était que l'argument du contenu de qualité cela aurait pu être bien mais nous savons tous que c'est pour des raisons purement commerciales afin de balayer des éventuels concurrents.

Écrit par Liston de protection du site http://www.isogaine.com
Le 20/04/2011 à 15h48

Merci pour votre billet, en effet c'est déloyal et vraiment pitoyable l'attitude du gourou Google. De plus il utilise l'imagine d'un animal chou pour faire ses jeux de nettoyage pour ne pas dire coup bas.

Et d'ailleurs cet algo n'est pas un Panda mais une panthère l‚chée aux trousses d'une cible donnée.

Je sais pas trop à quoi ils pensent en faisant cela, car si ils flinguent tous les gros acteurs d'internet, les visiteurs vont commencer à utiliser Bing, à moins qu'ils se fassent lobotomiser par le grand GG et préfèrent mater leur vidéos sur Youtube, faire leur blog sur Blogger et ainsi de suite...

Si les gens sont un peu moins c... que la moyenne (c'est pas forcément sur), Google va se tirer une balle dans le pied avec l'ourson bicolore.

Écrit par Fin d’une époque
Le 21/04/2011 à 17h37

Et oui c'est le grand ménage du Big GOOGLE.... c'est bien qu'il fasse du nettoyage de sites pourris comme les comparateurs, Wikio... mais ce qui m'attriste, c'est par quoi google les remplace : on va se bouffer du wikipédia, de l'e-bay et des services google à mort, alors que ces sites sont tout aussi pourris et sans intérêts (combien wikipédia à de définitions quasi-vides, ou sans intérêt...), sans parler d'e-bay dont le concept est mort depuis longtemps (vive Leboncoin !!!)

Cette mise à jour Panda est l'une des meilleures nouvelles depuis bien longtemps.

Depuis trop longtemps Internet a cultive la culture de la rapidité et de la gratuite au détriment de la qualité. La ou on aurait du expliquer aux clients des sites e-commerce par exemple quel produit leur convient le mieux et pourquoi, on se contente généralement de mettre en avant une fiche produit a moitie vide avec un prix en police beaucoup plus grande sur un fond rouge flash.

Google avec cette mise a jour recadre clairement un bon nombre de sites et s'inscrit dans son combat pour l'intérêt de l'utilisateur.

Alors certes c'est une multinationale et il existe des donnes qu'on ne connait pas peut-être pas très blanches mais au final, ça sert l'intérêt des consommateurs et c'est une bonne chose.

Quelqu'un a t'il plus d'informations sur les sites qui ont gagné en visibilité suite au passage de Panda ? (chiffres à l'appui...)

On entend très souvent parler des ravages (un buzz sans précèdent) mais rarement des effets bénéfiques suite à cette MAJ.

Quand arrivera t'il chez nous ce charmant animal ? Les pronostiques sont lancés...

Pauvre animal d'ailleurs, il en a pris une bonne sur la tronche à cause de Google.

Écrit par Le juge SEO du site http://www.seo-muscle.com
Le 27/04/2011 à 17h33

Merci pour la citation - On connait mon avis sur la question je ne sais pas si il est bien necessaire d'en rajouter une couche... Comme tu le dis c'est un double mouvement d'amélioration de la pertinence des résultats dans le sens "populaire" du terme et de protection du business model.

Les commentaires de ce billet sont fermés

Haut de page