Des liens en nofollow, utile ou pas ?

Des liens en nofollow, utile ou pas ?

Je vous vois venir ! Encore un débat stérile et inutile entre le nofollow et le follow. J'ai conscience qu'un lien nofollow est contraire à ce que souhaitent les SEO.

Utiliser le nofollow comme parade ?

Mais, à ce que je sache, nous ne sommes pas le nombril du monde même si notre fort ego nous invite régulièrement à donner notre avis :)

Ce qui m'a décidé à rédiger ce billet, c'est l'approche d'Aymeric sur l'article qu'il a publié cette semaine chez Axenet : CP, Digg Like, etc. Et l'utilisateur ? Je vous vois encore venir : "Il a planté quoi Hervé dans son jardin pour délirer à ce point ?"

Ce qui m'intéresse dans les propos d'Aymeric, et qui par conséquent m'interpelle, c'est le constat qu'il fait à propos des sites de CP et digg-likes qui se ressemblent tous dans leur structure. Je ne parle pas uniquement du CMS choisi, en l'occurrence Wordpress, mais plutôt dans les règles rédactionnelles qui sont demandées. On retrouve le plus souvent 150 à 300 mots pour 2 à 4 liens (chez moi y compris).

Si cela semble rationnel pour que la structure de l'article soit équilibrée, voire la même chose partout c'est donner un indice à Google qui réagira un jour ou l'autre et sanctionnera ce type de sites. Bien sûr, et comme à chaque fois, la sphère SEO s'adaptera. Et pourtant, cela serait tellement simple de proposer quelque chose d'innovant.

La stratégie pour utiliser le nofollow

Avant d'aller plus loin dans ma pensée, j'aimerais tout de même attirer l'attention sur les référenceurs Black Hat qui sont, à mon goût, trop souvent attaqués mais qui font avancer 1000 fois plus vite les choses que tous les autres référenceurs réunis quelle que soit la couleur de leur chapeau.

Sans citer son nom, j'espère qu'il se reconnaîtra s'il passe par ici, une pointure BH publie de temps en temps sur Infinisearch. A chaque fois, j'ai l'impression de prendre un taquet, même si à force j'ai l'habitude de me faire rosser les joues, à la lecture de sa soumission. Un texte de 500 mots rédigé dans les règles de l'art avec un seul lien. Certains penseront que c'est un fou, pour ma part, je sens le vécu, l'expérience, la maîtrise de son job.

Là encore, je vous vois venir ;) Le mot-clé est ultra-concurrentiel et positionné en première page (et en haut dans la page). Ce n'est pas grâce à Infinisearch mais à la stratégie déployée pour y parvenir.

Pour revenir à ma pensée initiale, innover peut également être un facteur intéressant pour contrecarrer les plans de Google. En ce sens, certains webmasters cherchent à proposer quelque chose de différent dans l'approche éditoriale. Je vais en citer quelques uns (que ceux qui se sentent oubliés, ne le prennent pas mal) :

  • Matthieu avec son digg-like Ca va chier propose aux référenceurs de booster leurs positions en poussant des coups de gueule
  • Morgan avec son digg-like Humilier qui, de son côté, offre la possibilité d'humilier de manière amusante votre rédaction
  • Moi avec Hey do you link me pour rédiger son texte en racontant une histoire

Comme vous le voyez, il y a moyen de stimuler les référenceurs en leur proposant des outils nouveaux et originaux.

Du coup j'ai approfondi le sujet et j'ai eu l'agréable surprise de voir qu'un nom de domaine était libre. J'aimerais donc proposer (encore) un service de publications selon les principes suivants :

  • Rédiger un texte d'au moins 100 mots
  • Placer un lien classique sur l'ancre de votre choix
  • Placer un lien nofollow pointant vers le site qui vous satisfera (Wikipédia par exemple)

Le sacrifice de placer un lien qui ne vous apportera rien n'est pas énorme et ne pénalisera pas le mot-clé visé dans votre article.

Si vous pensez que cela peut-être une bonne idée, vous pouvez me laisser un message pour m'inciter ou non à donner le top départ de ce nouveau projet. Mais avant cela, j'ai promis au Juge de lancer notre projet conjoint dans les prochains jours.

Catégorie Référencement - Écrit par le 07/01/2012 - Article lu 2 454 fois - 30 commentaires

30 réflexions sur ce billet

Elle est vachement sympa et originale ton idée :) par contre... elle n'a rien à voir avec ton titre... :p j'ai l'esprit taquin aujourd'hui, désolée ;)

Tu as entièrement raison pour le titre. Je viens de le modifier, j'espère qu'il te parle mieux :)

Écrit par Blog-Mestre
Le 07/01/2012 à 15h50

C'est marrant, je viens juste de poster un commentaire sur le Blog de L. Bourelly sur son article expliquant qu'il ne faut pas avoir peur des liens externes et du dofollow et je tombe sur cet article :)

Une idée bien plus originale serait de "booster" les articles des auteurs qui se donnent la peine de linker un minimum leurs articles et de mettre au rancart définitivement ces listes d'articles classées par date (cas d'un site de CP) ou par ordre alphabétique (cas d'un annuaire) ou tout autre système foireux basé sur une pseudo-popularité.

Allons au bout de nos raisonnements : un site de CP est clairement fait pour les webmasters et pour le référencement de leurs sites. Et bien mettons en avant ceux qui bossent leur affaire et linkent leurs contributions.

Là c'est novateur !

Écrit par LuniCréa du site http://www.lunicrea.com/
Le 07/01/2012 à 16h08

Salut Hervé

Eh bien j'ai lu de ci de là que le nofollow allait dans le sens contraire du lien "naturel" et qu'il était préférable d'utiliser du dofollow car c'est plus l'esprit d'Internet.

A partir de cette idée, pas mal de SEO pensent justement qu'il y a eu trop d'abus en nofollow, qu'il avait largement évolué par rapport à ce pour quoi il a été créé à la base et que l'utiliser pourrait être un mauvais signal envoyé à Google.

Alors, en prenant tous les points que je viens de t'énumérer, créer un site pour du nofollow n'est à mon sens pas viable pour 2 points :

1 - Le nofollow tend à disparaitre, la mode serait plutôt un retour au source avec le dofollow partout.
2 - Les référenceurs ne joueront pas le jeu d'après moi pour divers raisons mais surtout pour le problème de non-transmission du jus.

Voilà, en espérant ne pas être à coté de la plaque ;-)

Franchement, même si le 2ème lien part sur un autre site (genre wikipédia ou une autre référence quelconque), il peut aussi être en dofollow aussi. Au niveau PR on s'en fout car de toutes façons le jus est divisé.

Sur le fond de ton idée, je suis plutôt partant.
On sait que 99% des sites de CP servent au référenceurs, l'idée est surtout de sembler le plus naturel possible.

@ Lumicréa
Remarque, si Hervé souhaite rester sur le nofollow, je ne pense pas que cela gênera grand monde, pour le jus il est divisé quoi qu'il arrive avec 2 liens.

Écrit par Hervé
Le 07/01/2012 à 17h16

@Sylvain : effectivement, on peut laisser tous les liens en dofollow aussi. Dans ce cas, l'idée serait de mettre un lien obligatoire vers un autre site.

Mais mettre un lien nofollow vers un site comme Wikipédia, c'est surtout pour ne pas lui donner de jus. Il est suffisamment bien placé pour ne pas recevoir en plus notre aide :)

Pour rebondir sur le titre de l'article, les liens dofollow (de qualité ou en spam massif) sont bénéfiques pour le SEO. De plus, un profil netlinking 100% dofollow ne semble pas très naturel...

Écrit par LuniCréa
Le 07/01/2012 à 18h22

@SR, raison de plus pour mettre 1 seul lien dofollow comme exposé dans cet article et ne pas être contraint de diluer le jus avec un autre lien nofollow.

@Hervé, oui mais il n'est pas toujours évident de sortir un lien rattaché à son article, sous entendu pour l'illustrer, qui ne mériterait pas de jus du coup. Mis à part Wikipédia où c'est le fourre-tout, je vois pas d'autre site de ce type de mon coté.

@Ivan, "netlinking 100% dofollow ne semble pas très naturel", heu pourquoi ? Moi j'ai plutôt l'impression de l'effet inverse : Le nofollow sert actuellement comme levier pour contrer les spammeurs mais il n'empêche que le jus de passer. Ainsi je pense que de la même manière qu'on peut résumer un BL dofollow comme un +1, on peut partir du principe qu'un BL nofollow est potentiellement vu comme un -1 pour Google même si techniquement c'est plus un "non vote". Mine de rien, niveau radar pour Google, c'est quand même un bon outil pour savoir s'il existe du spam sur un site !

Bref, pour moi le dofollow est plus naturel car c'est la base même d'Internet et cela participe à l'effet viral.
Ce problème de nofollow n'existe que pour les gens qui s'y intéressent et la majorité de la population n'en a pas conscience ;-)

Écrit par Hervé
Le 07/01/2012 à 18h36

@LuniCréa : je citais Wikipédia dans mon exemple, mais on peut tout autant imaginer (si on n'utilise pas le nofollow) de linker un sous-domaine, un blog, un site satellite ou encore un autre site de CP.

Le but est d'avoir deux URLs n'appartenant pas au même domaine.

Il me semble que Wikipédia est particulièrement mal choisi pour un nofollow, je pense que lier un tel site ne peut qu'être bénéfique pour l'autorité de son propre site, donc en dofollow.

Après le fait de rajouter des liens en nofollow c'est une bonne idée pour ta plate-forme qui paraîtra plus naturelle mais aussi et surtout pour les webmasters qui pourraient faire un lien en nofollow vers un autre de leurs sites, de manière à rendre son profil de liens plus naturel. Un profil de liens avec 99% de liens dofollow, ce n'est PAS naturel. ^^

Je suis plutôt d'accord avec Ivan et Samuel, 100 % des liens entrants en dofollow, ça ne sonne pas naturel. Pourtant je suis complètement pour le dofollow, mais sachant que Big Google is watching me, je préfère essayer de passer sous le radar. En même temps je dis ça mais mon profil de lien doit être au moins 95 % dofollow...

Concernant ton idée Hervé, je suis plutôt pour. L'idée d'un nofollow peut permettre de linker un site perso pour "laver" son profil de lien. L'idée de mettre tous les liens en dofollow et de forcer deux domaines différents peut être à creuser, même si logiquement on devrait pouvoir le faire dès maintenant, "volontairement".

Écrit par Maximilien du site http://www.prix-metaux.com/
Le 08/01/2012 à 03h13

Je pense aussi que l'idée est pas mal !

«a a le mérite d'exister et je pense que ça peut intéresser pas mal de référenceurs, moi y compris ;)

Bien vue cette idée !

Cependant si vous en avez assez d'avoir des pages Wikip3dia dans les SERPS de Google, effectivement il faut utiliser un autre site. Et surtout pas doubler le lien par un nofollow de la page liée en dofollow car cela annulerait la transmission de linkjuice du bon lien.

Un test a été fait il y a quelques années là dessus qui prouvait qu'en faisant 2 liens vers une même url depuis une page web, si l'un est en nofollow, l'autre est considéré aussi comme nofollow par Google.

Écrit par AFI Aveyron du site http://www.afi-aveyron.fr/
Le 08/01/2012 à 09h56

C'est vrai que le fait d'avoir deux liens vers deux NDD différents pourra peut-être augmenter la crédibilité de l'article et donc des liens aux yeux des moteurs de recherche ainsi que la plateforme de publication.

Est-ce que faire un second lien vers un site de référence (un .edu ou un .gouv par exemple) serait un plus pour le premier lien ?

Ensuite on pourrait imaginer un système "communautaire". Je m'explique :

J'écris mon article avec mon lien à moi et ensuite on me propose un liste de liens dans la même thématique (vers des sites qui ont déjà publier un article sur la plateforme) et j'en choisi un.

Le résultat : deux liens vers deux NDD différents et les web-masters continuent à recevoir des liens avec des articles qu'ils n'ont pas écrit. Naturellement cela demande à ce que les contributeurs jouent le jeu, ce qui n'est pas forcement évident dans un domaine aussi concurrentiel que le web, et ensuite une forte vigilance au niveau de la modération.

Après do ou no follow ? Le nofollow est devenu très à la mode ces derniers temps mais pour ma part cela semble moins naturel qu'un dofollow. En effet, si vous ne vous souciez pas des moteurs de recherche et que vous écrivez pour les lecteurs vous faites un lien vers un autre site sans vous soucier de ces attributs. Après qu'il y ai des nofollow dans les commentaires pour éviter le spam oui mais dans le corps de l'article je crois que cela ne fait pas "naturel".

C'est un point de vue probablement fort discutable.

Écrit par Roberto
Le 08/01/2012 à 20h41

Juste une chose, si vous passiez seulement 30% de votre temps pour imaginer un article utile votre article serait tout simplement lu apprécié liké,diggé, twitté... et là vous vous poseriez pas la question du nombre de lien en nofollow et en dofollow google ne souhaite qu'une chose donner une information pertinente(son modele eco en dépend) tout le reste n'est que de la littérature utile certes mais loin d'être indispensable.

Ex : dans mon domaine d'activité je connais beaucoup de sites mal linkés qui utilisent flash et qui sont lourd à charger qui sont en première position alors que leurs concurrents qui sont gavés de liens ont un code propre et n'utilisent pas flash sont derrière... pourquoi ? Tout simplement car ils sont utiles pour les internautes rien de plus.

A trop travailler la technique on oublie le contenu qui pourtant est essentiel.

Quand aux black hat qui vendent 4500 liens pr7 pour 325 euros en 3 fois sans frais...dites vous que si cela marchait plus de trois semaines plutôt que de vendre leurs services ils passeraient leurs temps à faire des MFA pour vendre de la pub...

Ceci dit cet article était je trouve très utile, merci à l'auteur :)

 

Écrit par Gringo
Le 08/01/2012 à 21h31

Un clic est un clic. Et même si le lien nofollow ne passe pas de jus, il permet de générer des visiteurs. Imaginons à présent que ce visiteurs apprécie le site et passe du temps pour visiter quelques pages.

Ce signal positif peut peut-être participer à un meilleur placement du site en question dans les résultats. Encore une fois, le lien nofollow de départ n'a rien d'inutile dans ce cadre.

Écrit par valerie du site http://www.milega.net/
Le 09/01/2012 à 09h45

Je trouve aussi ton idée sympa, et je rejoins Samuel sur le fait que rajouter des liens en nofollow donne au profil un côté plus naturel.

Écrit par Nicolas
Le 09/01/2012 à 11h35

Je suis sur qu'il y a en effet des possibilités pour réussir à proposer des services de communiqués de presse de manière plus innovante et plus clean aux yeux de google.

Je suis d'ailleurs très preneur de vos idées ou envie sur le sujet.

Que penser d'un site de CP qui n'imposerait rien sur la longueur des articles mais et se satisferait d'un ratio lien/mots. Par exemple 1/75 ?

Écrit par Cisels du site http://www.cisels.com/
Le 09/01/2012 à 16h17

En même temps les nofollow c'est quand même très facile à obtenir, il suffit de commenter sur 95% des blogs pour avoir un lien en nofollow !

Écrit par Cédric G. du site http://blog.aube-nature.com/
Le 09/01/2012 à 16h43

Bonjour

Et si le site de CP "idéal" était celui qui n'était justement pas un site de CP ?...

Je m'explique : imaginez un site/blog mis à jour régulièrement, avec un vrai trafic et de vrais lecteurs.

L'admin propose de publier des communiqués sur ce site, DANS SA TH…MATIQUE (et répondant à des règles strictes), diffusés sur son site (fut-ce dans une rubrique à part). Ces CP peuvent (ou pas) apparaître dans son flux RSS.

Là, l'impact serait autrement plus judicieux à tout point de vue non ?

Avantages pour les auteurs de CP : du "vrai" jus !
Avantage pour l'admin du blog : des MAJ très, très courantes et la possibilité de monétiser un peu plus ;)

J'ai personnellement fortement envisagé ce modèle, mais j'y vois deux (grosses) problématiques :
- n'est possible QUE sur les niches
- demande un contrôle rigoureux de la part de l'administrateur du site afin d'éviter le grand n'importe quoi et de risque la réputation du site/blog

Écrit par Nicolas
Le 10/01/2012 à 12h05

Je pense que l'idée de Cédric.G est tout à fait intéressante. Mais clairement la mise en place est complexe. Avoir des vrais lecteurs pour avoir du vrai jus c'est évidemment super.

Je suis d'accord pour dire que ça ne se mettrait vraiment en place que sur des niches et que la modération du contenu pour sa forme mais surtout son intérêt est un enjeu capital.

Une difficulté également serait d'obtenir des auteurs qu'ils viennent rédiger du contenu vraiment intéressant. Ou obtenir du contenu d'auteur intéressant...

Je pense que c'est une solution peut être un peu utopique mais si une dizaine d'auteurs décidaient de jouer le jeu, le jeu en vaudrait la chandelle je pense.

Très bon article sur ce sujet. L'idée de Cédric est très bonne ^^, j'y avais pensé il y a quelques années en lançant un annuaire de la photo qui s'est planté... Mais sur mon domaine en Free c'était chaud de mettre ce genre de site en route.

Reste qu'un site de CP ou Digg-like sur une thématique "niche" optimiserait sûrement bien le référencement, en noyant les liens sortants dans une foule de mot-clés pertinents!

2ème problème effectivement : la gestion de tous ces articles (duplicate content, spams, etc...). Pas sûr que le jeu en vaille la chandelle.

Et une question : faut-il faire cette section dans le blog, dans un ndd du genre cp.photoblog.fr ou bien photoblog.fr/cp ?

Et pourquoi pas un site avec différentes règles à utiliser selon un système de crédit/débit : pas d'obligation de toujours répondre au même schéma à chaque soumission, par contre on reste dans les clous d'un système global qui se veut "naturel".

Par exemple, si je poste un article sans lien nofollow (si c'est la règle), alors je suis en débit, que je dois rattraper sous peine de ne plus pouvoir poster, et pareil pour trop de nofollow où là j'obtiens des crédits (la limite crédit/débit reste à déterminer). Idem pour l'idée de AFI Aveyron qui me plait bien : on peut faire un lien vers le site ou l'actu d'un membre, avec un système de crédit/débit là aussi, histoire que tout le monde joue le jeu.

C'est un peu compliqué je suppose, mais je pense qu'on serait nombreux à accepter de bon gré de se plier à un tel règlement. Personnellement je suis même pour le système des CPs sans liens (enfin 1 sur 3, comme dit précédemment).

Sinon bien sûr ce que propose Cédric G. est, dans l'absolu, ce vers quoi il faudrait tendre.

Écrit par Controle Technique du site http://www.spammeur-bourrin.com/
Le 12/01/2012 à 18h32

Je pense personnellement que les liens en nofollow peuvent être utiles si ils sont utilisé à bonne escient. Si on prend l'exemple de Facebook, les liens sont en nofollow mais peuvent apporter un trafic énorme.

Écrit par Aymeric du site http://www.yapasdequoi.com
Le 12/01/2012 à 23h33

Salut Hervé,

Ravi de voir que l'article posté chez Sylvain génère autant d'idées ! C'est clairement un soucis à moyen terme cette similitude entre tous ces sites/pages, il faudrait presque des règles de soumission aléatoires pour chaque article en fait, pour qu'aucuns ne se ressemblent.

J'aime bien l'approche de Cédric aka @aubenature même si dans la pratique la mise en place n'est pas forcément évidente, la démarche est intéressante. Pas mal de suggestions méritent d'être approfondies en tout cas...

Et au fait Hervé, t'as planté quoi dans ton jardin ? ^^

Écrit par 512banque du site http://www.cultivaref.fr/
Le 12/01/2012 à 23h57

Excellente idée, et même pas de nofollow, tout en DF.

C'est pas 1/1000ème de lien qui va nuire à l'autre BL. D'ailleurs les mecs qui achètent des liens vers les sites de casino réclament un lien vers wikipédia à côté du leur.

Quant au BH, ça doit être du Paul tout craché ça.

Écrit par Nicolas
Le 13/01/2012 à 09h28

On n'a pas encore épluché toutes les idées mais clairement il y'a des choses plus malignes a faire que du bête 300 mots pour 3 liens, comme on en a discuté sur le forum veille-seo.

Que le jeu en vaille la chandelle ou non ce sera surement décidé plus tard par google et sa politique sur les fermes de contenus.

Yep, ça sent le Paul, d'accord avec 512Bq !

En revanche,le nofollow est à mon sens une parfaite aberration, donc je ne te suis pas sur ce terrain. Quant à varier les pratiques, cela semble compliqué à mettre en place. Le mieux est tout de même de monter ses propres blogs et de varier le nombre de mots/de liens dessus, cela me semble plus simple à organiser.

Mouais...
Perso, j'imposerai 2 liens vers un site tiers pour 1 lien vers le mien et TOUS les liens en dofollow.
L'usage du nofollow est pour prévenir du spam.

L'idée est bonne pour se démarquer des autres CP. Ensuite, un lien dofollow entre des liens nofollow n'est-il pas lui aussi louche pour un moteur ? Comment un moteur va-t-il l'interpréter ? :-D

 

Les commentaires de ce billet sont fermés

Haut de page